Au programme :

« Le temps »

– le 25 septembre 2015, à Grandvaux (VD) chez Josiane Rossel Chollet autour du passé

– le 27 janvier 2016, à l’Emilienne, Plan-les-Ouates, (conjointement avec les Mises en Bouche de l’Association Au Bout du Conte), 3 minutes pour dire le temps

– le Vendredi 18 mars 2016, au TOTHEM à Boulens, le présent

– le 30 avril 2016, à la Maison du Monde à Monthey, le futur

« Le passé »

Le 25 septembre 2015 à Grandvaux (VD) chez Josiane.

Intimité, chaleur, qualité d’accueil qu’on retrouve chaque fois chez elle. Le thème choisi a porté également la qualité de présence et d’écoute, et de la gravité a imprégné certains contes.

Caroline C. a raconté le début de son nouveau spectacle, un récit de vie, sa grand-mère Suzanne, c’était pas gai mais très beau.
Christiane G. nous a raconté un conte de Grimm,
Josiane C. qui a slamé pour nous
Flory L. qui nous a aussi donné un récit de vie sur une vieille mère qu’on emmène à l’EMS, puis qu’on vient rechercher.
Fabienne, toujours très poétique, a raconté une histoire dont il ne reste plus que l’image d’un bain où l’on se plonge.
Claire H. a raconté l’histoire de la Princesse, le Mendiant et le Souvenir qu’on peut trouver chez Gougaud.
Marie-Claire a-t-elle raconté quelque chose cette fois-ci ? la mémoire fait défaut à la rédactrice d’aujourd’hui.
Quelqu’un d’autre aurait-il·elle été oublié ?et s’il y avait encore quelqu’un d’autre à part moi qui
En tout cas, belle soirée, de la douceur et de la mélancolie, temps superbe, les vignes qui commençaient tout juste à  dorer, et lac bleu intense froissé satiné par le vent du soir. Et du moût frais du pressoir amené par Olivier R. en apéritif.

 

« L’immédiat, 3 minutes » 

Petit compte rendu du Cercle des conteurs de l’AAC reçu par l’association Au bout du Conte, le 27 janvier 2016 à la Julienne de Plan les Ouates (GE) www.auboutduconte.ch / info-at-auboutduconte.ch

Une trentaine de personnes étaient présentes à la Julienne. Un bel auditoire éclectique composé de gens de l’Ain, de la Haute-Savoie, de Genève ville et canton… Mais aussi, du Bassin lémanique et même une héroïque conteuse venue tout exprès des hauts de Sierre, avec sonnailles et belles histoires…

Tout ce monde a été merveilleusement accueillit dans les combles de la Julienne où, Au Bout du Conte, dispose d’une bel espace et d’une bibliothèque dite « des 1001 contes », riche de plus de 2800 ouvrages sur le conte et son histoire.

Abondance de petites et « moins petites » choses à manger en apéro,  avant une belle conterie de près d’une heure. Un beau challenge imposé par nos hôtesses, la Présidente Isabelle Guillot et Danièle Holweger, meneuse de la soirée, « conter en trois minutes » ! Une bonne dizaine de couteuses et un conteur, s’y sont frottés avec succès dans le temps imposé, pour notre plus grand bonheur ! Puis une soupe et un long et riche échange, de part et d’autre d’une longue succession de tables.

Il est à relever le dynamisme du conte dans le canton de Genève et ses environs. De nombreuses personnes en formation. Des anecdotes multiples sur ce bel échange par-dessus la frontière qui se révèle être une véritable richesse.

Un grand merci réitéré aux dames qui nous ont reçus, qui, Au bout du conte se dévoue à fond pour le conte.

Olivier Rychner

« Le présent »

Le 18 mars au Totem à Boulens (VD)

Voici un haïku de Franco,  libre de toutes règles, écrit lors du cercle des conteurs;
des mots glanés lors du partage gourmand avant de passer à la table des contes…

Temps Présent

Un chien truffier au gros collier d’ambre
La secrétaire et ses post-it
La soupe à la courge et son safran d’Iran

JosianeLeTemps18mars2016

« Le futur »

Samedi 30 avril, nous avons été superbement reçus dans la belle maison du Monde dsoupe-futur-30avrile Monthey (VS)
Catherine avait concocté une délicieuse « soupe du futur ». Un peu effrayante d’aspect… mais délicieuse, qui inspira une partie de la soirée.

Après ce goûteux grignotis, nous sommes montés nous installer sous la charpente, pour régaler nos oreilles :

Nathalie et Catherine B. ont commencé par un conte à deux voix : « Giovanna et la mort »
Nadège a poursuivi avec « le secret de longévité », contant la relation de Milan et Vautour…
Denise nous a proposé « la Tristesse et la Furie »
Claire C. a improvisé « le moulin qui moulait au fond de la mer », conte norvégien.
Claire H. nous a régalés d’un poème, puis nous a conté « l’oiseau de vérité » tiré des 1001 nuits
Nadège a repris avec « Sois poli », conte chinois transmis par Lih Hua.
Une invitée au cercle, Véronique Moret, nous a offert une chanson de Corneille, à capella : « Parce qu’on vient de loin ».
Claire H. « le rêve volé »
Parmi les auditeurs invités, les parents de Catherine, sa tante Hélène et sa tante d’Amérique… Ils ont entonné une vieille chanson… il manquait juste un feu de cheminée…
Catherine B a poursuivi avec le K, « il Colombre », de Dino Buzatti, et
elle a ajouté à la soirée le conte effrayant : « Namkutiti », un des  »Contes d’Ailleurs », de Gigi Bigot, entendu par le conteur Patrick Hetier. Il en existe une version dans  »Histoires merveilleuses des cinq continents » par Ré et Philippe Soupault, Seghers
Une vieille chanson de Val d’Illiez reprise par plusieurs a conclu cette belle soirée, douce comme une veillée d’antan.